Enquête de nuit aux cachots de la léproserie

Vendredi 28 Juillet 2017
Lu 3393 fois



​La lèpre. Cette maladie taboue et effrayante a gangréné la population réunionnaise pendant plus de 200 ans. Les malades vivaient dans des conditions douteuses, loin des regards.


À l’arrière de la léproserie de Saint-Bernard à la Montagne, des cachots en pierre ont récemment été mis à jour. Perdus dans la broussaille et cachés des regards, ces cellules qui ne laissent pas passer la lumière du jour ont été construites en même temps que la léproserie en 1868.

Ils servaient à enfermer les lépreux, repris de justice ou récalcitrants. Un lieu de souffrances pour ces prisonniers condamnés à une double peine: la maladie et l’enfermement. 

L’équipe de Paranormal 974 a enquêté de nuit sur le site, où la terre fraîchement remuée par les fouilles archéologiques révèle ses secrets.

Paranormal974



1.Posté par MOUSSET le 29/07/2017 10:12
Où est ce situé exactement svp?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Août 2017 - 18:00 Episode 10 : Contacts avec l’invisible

Vendredi 14 Juillet 2017 - 18:00 Malheureux oubliés

Newsletter

Pour témoigner

4 Rue de la cité Fontaine

97400 Saint-Denis

06 92 97 75 75

contact@paranormal974.fr